logo

Bienvenue sur le Chemin de paix

 

Bienvenue sur le site Solidarité Bosnie, Genève
 
c/o Maison des associations, rue des Savoises 15, 1205 Genève

L’ouverture de notre site, en avril 2013, marque une nouvelle étape pour notre association, basée à Genève et créée en janvier 2009. Nous avons poursuivi la mise en œuvre de projets et d’activités menées depuis 1992 dans le cadre d’abord de l’Association et journal Mirna Bosna et ensuite entre 2000 et 2008 de l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica.

Ce nouveau site servira donc à améliorer la promotion de la Marche pour la Paix et du Chemin de paix ouvert depuis 2013 d’avril à octobre. Nous souhaitons aussi mieux faire connaître la Bosnie-Herzégovine et ses atouts.

Au début de la guerre menée contre la République de Bosnie-Herzégovine entre avril 1992 et fin 1995, presque personne ici ne connaissait ce pays et ses habitants ; ce qui a suscité des malentendus, d’autant plus que les bosniaques étaient alors désignés sous le nom de Musulmans (en tant que nationalité).

 ***************************************************************************************************************************

PARTICIPATION A NOTRE FORUM !

Nous constatons qu'il y a chaque mois un millier de visiteurs alors qu'il n'y a en général que 2 ou 3 messages de membres. Il y a donc un décalage anormal que nous vous invitons à corriger en vous inscrivant et surtout en vous exprimant. Il est important de pouvoir avancer ensemble en partageant nos informations, nos idées, nos analyses, nos propositions, ou tout simplement poser des questions. C'est d'ailleurs l'une des conditions essentielles d'une démocratie participative.

 

 *****************************************************************************

 

Informations pour la MARCHE POUR LA PAIX Nezuk-Srebrenica du 8 au 10 juillet 2018

 La Marche existe depuis 2005. Il y a une majorité de jeunes de toute la Bosnie (avec le soutien logistique de leurs municipalités), quelques centaines de survivants de la colonne de juillet 1995, des membres de la diaspora ainsi que des centaines de marcheurs  de divers pays, dont notre Groupe international.
Un Comité se réunit  à Srebrenica pour organiser la Marche, comprenant des représentants du Mémorial et de municipalités, des secouristes Croix-Rouge, des volontaires de l’armée BH qui assurent le transport des tentes, leur montage et démontage. Durant la Marche, il y a aussi un service d’ordre (police et volontaires).

 

Solidarité Internationale Bosnie Herzégovine (SIBH) :
Notre groupe est organisé  dans le cadre du réseau  SIBH qui se construit avec vous sur la base de sections nationales chargées de la promotion de la Marche dans chaque pays. Envoi des stauts SIBH sur demande.
Nous souhaitons mener un travail de mémoire sur le génocide dans un esprit de solidarité et de convivialité entre marcheurs et avec les habitants (survivants du génocide) qui sont retournés depuis l’an 2000 pour reconstruire leurs maisons et cultiver leurs champs. Ils vous accueilleront chaleureusement tout au long du Chemin avec des boissons et du café et le soir en Chambres d’hôtes avec un excellent repas.
Nous vous conseillons de vous entraîner avant la Marche et de bien suivre les conseils au verso.

 

Trajet de 80 kilomètres de Nezuk à Potocari en 3 étapes :

 

8.07 : Nezuk- Liplje (26 km). Le 16 juillet 1995, le village de Nezuk avait accueilli 4000 survivants de la colonne partis de Srebrenica le 11 juillet. L’ex-ligne de front est à 2 km de Nezuk et constitue maintenant la frontière entre la Fédération BH et la République serbe de Bosnie (RS) à laquelle  les Accords de Dayton de 1995 ont donné tous les territoires conquis, dont ceux le long du Chemin de paix , y compris Srebrenica.
Après la traversée de la route reliant Tuzla et Zvornik à Cernivor, nous atteignons le village de Snagovo.
Avant Liplje, dans la descente en forêt, ne mnquez pas d’admirer le magnifique « stecci » avec des spirales et grappes de raisin gravés. Après la traversée de champs, arrivée au Camp de tentes de la Marche.
Rdv du Groupe international à la fin du camp et avant le pont sur la rivière.

 

9.07 : Liplje-Pobudje (25 km). Après une longue montée, passage dans une forêt de chênes et descente sur la vallée de Kamenica, où des écriteaux signalent de nombreux charniers de victimes du génocide. Après une petite montée, descente sur Glodi, face au mont Udric, où nous arrivons vers 11h. Il est possible de se baigner dans la Drinaca et de pique-niquer avant d’aborder les 5 km de montée ombragée du mont Udric.
Au col du mont Udric, ne manquez pas de visiter le site de « steccis » (prendre le chemin à droite et retournez). Descente jusqu’au plateau des hauts de Cerska et ensuite lacets jusqu’au bas de la vallée.
Rdv devant l’épicerie :co-voiturage jusqu’ à la maison de Djile à Krk (écusson de Bosnie sur la façade).

 

10.07 : Pobudje - Potocari (27 km). Après quelques kilomètres sur une route  construite à l’initiative des habitants, il y a un chemin aménagé en juin 2017 qui descend pour ensuite remonter sur un plateau qui vers la fin traverse le seul hameau bosno-serbe du parcours avec une église orthodoxe. Avant l’ex-zone de sécurité de Srebrenica sur une crête, le danger de mines est signalé par des bandes jaunes.
Regroupement des marcheurs avant la descente vers le Mémorial de Potocari, où des mères et femmes de victimes du génocide nous attendent, ainsi que les médias. Nous défilons dans le demi-cercle en marbre où sont gravés les noms des 8370 victimes.
Rdv à la sortie du Mémorial direction Srebrenica. Logement à Potocari ou Srebrenica.

 

11 juillet : Commémoration du génocide de Srebrenica au Mémorial de Potocari :
La cérémonie commence à 11h avec  une partie officielle et une partie de cérémonie musulmane suivie des enterrements de victimes identifiées par adn. Participation de 20 à 30'000 personnes.
Rdv à la sortie côté Srebrenica et marche d’un kilomètre jusqu’au Centre Emmaus de Potocari : Repas à 14h, suivi d’une réunion-bilan et propositions jusqu’à 16h30.
Départ vers Tuzla ou Sarajevo conseillé après 16h30 en raison des embouteillages (retour de 25'000 personnes). La visite de Srebrenica peut se faire au soir du 10 juillet ou le matin du 11 juillet.
Il est possible de rester une nuit de plus (hors forfait) dans notre lieu d’hébergement et de visiter le Musée du génocide (malheureusement réservé durant la cérémonie du 11 juillet qu’aux seuls VIP.

 

2018 : une année importante :
La Marche pour la paix constitue de fait un moyen de prévention face à la menace de sécession de la « République serbe » qui ne pourrait conduire qu’à une nouvelle guerre du fait que leur « entité » a été en grande partie établie  par la force sur des territoires, comme celui de Srebrenica, où les Bosno-serbes ont toujours été minoritaires, comme vous pouvez le constater le long du Chemin de paix..      Plus d'info >>

 

*****************************************************************************

 
Bosnie-Herzégovine
stop

Bosnie-Herzégovine.Des illyres à la période bogomile : 2000 ans avant notre ère, le sud-est de l’Europe était peuplé d’illyres. Au 2ème. siècle avant JC les romains ont construits des routes, des cités, dont l’ex-Palais de l’Empereur Dioclétien à Split (Dalmatie) reste un exemple.

 
Lire la suite...
 
Génocide de Srebrenica

stopLe génocide consiste à commettre certains actes dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux. Ces actes sont les suivants : meurtre de membres du groupe, atteinte à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe, soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence entraînant sa destruction physique, totale ou partielle

 

Lire la suite...
 
Marche pour la Paix

stopNous vous invitons à participer à cette 8ème Marche de 80 kilomètres, sur la trajectoire de la colonne des 14’000 hommes, contraints au soir du 11 juillet 1995 de fuir Srebrenica à cause de l’abandon par l’ONU de la défense de la « zone de sécurité » face à l’offensive des forces serbes.

Lire la suite...
 
Notre association

stopSolidarité Bosnie, Notre association, relancée en janvier 2009, regroupe des suisses et  des bosniaques.
Elle se base sur l’expérience acquise entre 1992 et 1996 par « Solidarité Bosnie », le journal « Mirna Bosna », l’Association pour la création de petites entreprises (1997-98) et l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica (2000-2008).

Lire la suite...
 
Guerre en Bosnie

consultingGuerre en Bosnie La guerre en Bosnie est une conséquence de la dislocation de la Yougoslavie, elle-même liée à la chute des régimes communistes en Europe de l'Est en 1989. La renaissance des idées nationalistes en Yougoslavie a fragilisé le rôle central du Parti communiste.

Lire la suite...
 

Bilan Marche pour la paix 2015

Demo Image

Adresse et téléphone

Video - La Guerre en Bosnie

Demo Image

Marche Srebrenica

Take the video tour on the ZOO!

La lutte des travailleurs de DITA


www.e-informatika.ch -Sites web Genève

Conception & réalisation CCF ccorrea
COPYRIGHT © 2013 Solidarité-Bosnie - Geneve GE - Suisse
Reproduction in whole or in part, or translation without written permission is prohibited.
All rights reserved