logo

Bienvenue sur le Chemin de paix

 

Bienvenue sur le site Solidarité Bosnie, Genève
 
c/o Maison des associations, rue des Savoises 15, 1205 Genève

L’ouverture de notre site, en avril 2013, marque une nouvelle étape pour notre association, basée à Genève et créée en janvier 2009. Nous avons poursuivi la mise en œuvre de projets et d’activités menées depuis 1992 dans le cadre d’abord de l’Association et journal Mirna Bosna et ensuite entre 2000 et 2008 de l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica.

Ce nouveau site servira donc à améliorer la promotion de la Marche pour la Paix et du Chemin de paix ouvert depuis 2013 d’avril à octobre. Nous souhaitons aussi mieux faire connaître la Bosnie-Herzégovine et ses atouts.

Au début de la guerre menée contre la République de Bosnie-Herzégovine entre avril 1992 et fin 1995, presque personne ici ne connaissait ce pays et ses habitants ; ce qui a suscité des malentendus, d’autant plus que les bosniaques étaient alors désignés sous le nom de Musulmans (en tant que nationalité).

 ***************************************************************************************************************************

PARTICIPATION A NOTRE FORUM !

Nous constatons qu'il y a chaque mois un millier de visiteurs alors qu'il n'y a en général que 2 ou 3 messages de membres. Il y a donc un décalage anormal que nous vous invitons à corriger en vous inscrivant et surtout en vous exprimant. Il est important de pouvoir avancer ensemble en partageant nos informations, nos idées, nos analyses, nos propositions, ou tout simplement poser des questions. C'est d'ailleurs l'une des conditions essentielles d'une démocratie participative.

 

 *****************************************************************************

Voyage en Bosnie-Herzégovine du 1er au 10 octobre 2017 

Marche et visite en Bosnie-Herzégovine en automne 2017

Programme :

Dimanche 1er oct. : Départ de Bâle avec Wizzair à 11h40. Arrivée à Tuzla à 13h30. Visite d’une coopérative maraichère ou de Tuzla. Une heure de voyage jusqu’à Nezuk, avec logement chez les habitants.

Lundi 2 oct.: Marche entre Nezuk et Liplje (environ 15 km). Logement en chambres d’hôte.

Mardi 3 oct.- : Marche entre Liplje et Glodi (environ 15 km). Logement en chambres d’hôtes.

Mercr. 4 oct.: Marche entre Glodi et Pobudje par le mont Udric (une quinzaine de kilomètres).

Jeudi 5 oct.: Courte marche, visite de l’Ecole de Nova Kasaba, le Mémorial de Potocari, Srebrenica.

Vendr. 6 oct. : Départ pour Sarajevo. Visite de la ville.

Samedi 7 oct. : Visite du Parc de la Bosna à Illiza, du Musée national et du Musée de la résistance.

Dimanche 8 oct. : Départ pour Mostar. Visite de la ville et du monastère soufi de Blagaj.

Lundi 9 oct.: Visite de Pocitelj et Stolac.

Mardi 10 oct.: Départ pour Split. Vol Easyjet à 15h. Retour à Genève à 16h30.

 

Voyage de Tuzla à Split :

Le forfait est de 350 euros pour 10 jours, comprenant les repas et logement chez l’habitant (5 x 18 euros),

le transport des bagages d’étape en étape, des déplacements en voiture et en bus et quelques frais.

A Sarajevo, le coût de la pension est de 15 euros la nuit et 25 E à l’hôtel d’Almira de Mostar, qui offre plusieurs avantages : elle parle français et organise de belles tournées de découverte dans la région en minibus. Budget envoyé sur demande.

Les repas, en-dehors de la Marche de 3 jours et demi, ne sont pas compris dans le forfait, ni le prix des vols aller-retour.

 

Forfait pour la partie Marche, du 1er au 6 octobre : 175 euros.

Il est possible de ne venir que pour la partie Marche et de retourner par Sarajevo ou Tuzla.

Nous abrégeons la dernière étape afin de pouvoir visiter une école autonome et Srebrenica.

 

Renseignements avant le départ :

Pour toute information sur la Bosnie-Herzégovine et sur le voyage, consultez notre site Solidarité Bosnie et son Forum disposant de nombreuses informations et analyses régulièrement mises à jour. Nous vous invitons à y participer. Solidarité Bosnie est aussi sur Facebook.

Notre Guide « Chemin de paix » contient plusieurs textes explicatifs, photos couleur et nombreuses adresses, au prix de 7 frs ou 6.50 euros. Nous disposons aussi d’une bibliothèque avec une centaine de livres et d’une centaine de dossiers, utiles pour des travaux d’élèves ou universitaires. Nous vous conseillons de lire au moins deux livres avant votre voyage en Bosnie.

En vous inscrivant, vous recevrez notre feuille info (recto-verso) avec tous les conseils pour les marches de juillet, de mai ou d’automne. La « Marche pour la paix » a lieu du 8 au 10 juillet, en 3 étapes de 26 km. avec des milliers de marcheurs en provenance de Bosnie, de la diaspora et de divers pays.

N’oubliez pas de bonnes chaussures de marche et protection en cas de pluie. Des bâtons de marche sont conseillés. Outre une valise (qui sera transportée d’étape en étape), prenez un petit sac à dos.

Nous sommes bien sûr à disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Inscription : Ecrivez à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Notre adresse : Solidarité Bosnie. Rue des Savoises 15. 1205 Genève. Tél. +41 22 321 63 14 (matin).

Notre CCP et Iban : 10-711427-1. Iban : CH09 0900 0000 1071 1427 1 (pour un acompte de moitié).

Pour les français-e-s, le plus simple est de payer votre forfait (175 E ou 350 E) à votre arrivée à Tuzla.

Il y a un Change à l’aéroport à Tuzla.

Bienvenue !

Voyage en Bosnie-Herzégovine du 1er au 10 octobre 2017 

Notre association organise en mai et en automne des marches en petit groupe, suivies de la visite de Sarajevo et de la région de Mostar (Herzégovine). Après notre arrivée à Tuzla, nous sommes accueillis par la Coopérative rurale PREC et rejoignons Nezuk pour partir le lendemain en petites étapes d’une quinzaine de kilomètres sur le « Chemin de paix », avec repas et logement chez les habitants, qui nous reçoivent chaleureusement dans leurs Chambres d’hôte.

Vous découvrirez un paysage superbe, avec de belles forêts, des champs avec leurs typiques meules de foin, des rivières et des montagnes, dont le sentier ombragé du mont Udric.

Le 5 octobre, après une courte marche, nous visitons l’Ecole de Nova Kasaba et ses 117 élèves (en dissidence avec l’enseignement-endoctrinement de la « République serbe »), le Mémorial de Potocari et Srebrenica avec ses sources thermales.

Le 6 octobre, visite de Sarajevo avec son vieux quartier ottoman (bacarcija), ses ruelles d’artisans et cafés, ses terrasses ombragées, ses belles mosquées et la Place des pigeons.

Visite du « tunnel » de la liberté » à Butmir, du Musée national de Bosnie et du Musée de la résistance de 1992-1995 en prenant le fameux tram de Sarajevo.

Le 8 octobre, nous découvrons Mostar et son fameux pont, avant de découvrir le site exceptionnel du monastère soufi de Blagaj et la source de la Buma. Le jour suivant, visite de la cité médiévale ottomane de Pocitelj et de Stolac avec ses ponts-moulins et son site de « steccis » (pierres gravées).

Le 10 octobre, départ pour Split sur la côte dalmate (Croatie), ville construite autour du Palais de Dioclétien, empereur romain d’origine illyre. Et retour à Genève (ou ailleurs) depuis l’aéroport.

Un pays à découvrir :

Entre le 12ème et le 15ème siècle, le territoire des rois de Bosnie & Herzégovine s’étendait jusqu’à la côte dalmate. Ils tiraient leur richesse des mines d’argent de Srebrenica. Durant trois siècles, l’Eglise bosniaque était bogomile (cathare), avant l’arrivée des ottomans (1496-1878). Les Bosniaques ont alors adopté l’islam, souvent dans sa version soufi, ce qui a influencé sa musique, le « serdha ».

Vous découvrirez aussi leur gastronomie et leur fameux café traditionnel.

Une guerre mal comprise et un avenir incertain :

La « République de Bosnie & Herzégovine » a été en 1945 l’une des 6 républiques fondatrices de la Yougoslavie socialiste, après avoir été le bastion de la résistance des Partisans de Tito.

Les Jeux olympiques de Sarajevo ont marqué un moment heureux pour la Bosnie & Herzégovine.

Mais l’éclatement de la Yougoslavie en 1991 a entrainé l’agression des forces serbes en réponse à la proclamation d’indépendance de la « République de Bosnie-Herzégovine » en avril 1992. Les Bosniaques ont héroïquement résisté, comme Sarajevo et d’autres villes assiégées ; mais des régions entières ont subi le « nettoyage ethnique » et génocide.

Les « Accords de Dayton » de 1995 ont mis fin à la guerre par le partage de la « République de Bosnie-Herzégovine » en deux « entités » : la « Fédération de Bosnie Herzégovine » (51% du territoire) et la « République serbe »(RS) 49% du territoire, avec une présidence commune.

Malgré la reconnaissance du génocide, Srebrenica (peuplée avant 1992 par une majorité de bosniaques à 74%) a été donnée à la « République serbe », ce qui permet à Milorad Dodik (dirigeant de la RS) de bloquer la reconstruction des « Bains thermaux » et donc la création de 700 emplois.

La « Marche pour la paix » du 8 au 10 juillet :

Celle-ci a débuté en 2000 en Suisse avant d’être organisée depuis 2005 sur le trajet de la colonne des 14'000 hommes partis de Srebrenica au soir du 11 juillet 1995 en direction de Nezuk. La Marche pour la paix (80 kilomètres en trois jours) va ainsi symboliquement dans le sens du retour depuis Nezuk avec des milliers de marcheurs de Bosnie-Herzégovine, de la diaspora et de divers pays.

Outre un travail de mémoire sur le génocide, la Marche pour la paix constitue de fait un appel pour le vivre ensemble et la réhabilitation d’une « République de Bosnie-Herzégovine » citoyenne et plurielle, opposé au plan de sécession de la « République serbe » qui menace la paix en Europe.

Consultez notre site www.solidarite-bosnie.ch et inscrivez-vous pour participer à son Forum !

    Ivar Petterson, président Solidarité Bosnie

*****************************************************************************

 
Bosnie-Herzégovine
stop

Bosnie-Herzégovine.Des illyres à la période bogomile : 2000 ans avant notre ère, le sud-est de l’Europe était peuplé d’illyres. Au 2ème. siècle avant JC les romains ont construits des routes, des cités, dont l’ex-Palais de l’Empereur Dioclétien à Split (Dalmatie) reste un exemple.

 
Lire la suite...
 
Génocide de Srebrenica

stopLe génocide consiste à commettre certains actes dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux. Ces actes sont les suivants : meurtre de membres du groupe, atteinte à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe, soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence entraînant sa destruction physique, totale ou partielle

 

Lire la suite...
 
Marche pour la Paix

stopNous vous invitons à participer à cette 8ème Marche de 80 kilomètres, sur la trajectoire de la colonne des 14’000 hommes, contraints au soir du 11 juillet 1995 de fuir Srebrenica à cause de l’abandon par l’ONU de la défense de la « zone de sécurité » face à l’offensive des forces serbes.

Lire la suite...
 
Notre association

stopSolidarité Bosnie, Notre association, relancée en janvier 2009, regroupe des suisses et  des bosniaques.
Elle se base sur l’expérience acquise entre 1992 et 1996 par « Solidarité Bosnie », le journal « Mirna Bosna », l’Association pour la création de petites entreprises (1997-98) et l’Association des survivants de la Drina-Srebrenica (2000-2008).

Lire la suite...
 
Guerre en Bosnie

consultingGuerre en Bosnie La guerre en Bosnie est une conséquence de la dislocation de la Yougoslavie, elle-même liée à la chute des régimes communistes en Europe de l'Est en 1989. La renaissance des idées nationalistes en Yougoslavie a fragilisé le rôle central du Parti communiste.

Lire la suite...
 

Bilan Marche pour la paix 2015

Demo Image

Adresse et téléphone

Video - La Guerre en Bosnie

Demo Image

Marche Srebrenica

Take the video tour on the ZOO!

La lutte des travailleurs de DITA


www.e-informatika.ch -Sites web Genève

Conception & réalisation CCF ccorrea
COPYRIGHT © 2013 Solidarité-Bosnie - Geneve GE - Suisse
Reproduction in whole or in part, or translation without written permission is prohibited.
All rights reserved