logo

Guerre en Bosnie

consultingGuerre en Bosnie La guerre en Bosnie est une conséquence de la dislocation de la Yougoslavie, elle-même liée à la chute des régimes communistes en Europe de l'Est en 1989. La renaissance des idées nationalistes en Yougoslavie a fragilisé le rôle central du Parti communiste.

 

balkans1991Les arrivées au pouvoir de Slobodan Milosevic en Serbie en 1987, et de Franjo Tudjman en Croatie en 1990, accentuent la crise. En juin 1991, la Slovénie déclare son indépendance, et la Croatie en fait de même. Après un rapide conflit en Slovénie, la JNA sous le commandement serbe, appuyée par les para-milices serbes, et les serbes de Krajina en Croatie, attaquent la Croatie. Le symbole du début de cette guerre est certainement la bataille de Vukovar.

La Bosnie ne voulant pas participer à ce conflit contre la Croatie, décide de déclarer sa souveraineté en octobre 1991. Mais la commission de Badinter précise alors qu'elle ne reconnaîtrait l'indépendance de la Bosnie que si un référendum était organisé à cet effet en Bosnie .

Un référendum d'autodétermination est alors organisé le 29 février 1992. Il est boycotté par la plupart des Serbes qui constituent 32 % de la population. Les Croates et les Musulmans votent, à savoir 68 % de la population. Le résultat du référendum est de 99 % des voix en faveur de la Bosnie indépendante. Celle-ci est en conséquence proclamée par le parlement bosniaque le 5 avril 1992.

Comme il a été prévu par la commission Badinter, à la suite de ce référendum, la Communauté européenne reconnaît la Bosnie en tant qu'État indépendant, le 6 avril 1992. Cette reconnaissance est suivie de celle des États-Unis. La Bosnie adhère ainsi le 22 mai 1992 à l'Organisation des Nations unies, avec la Croatie et la Slovénie.

La République serbe de Bosnie, l'entité des Serbes dirigée par Radovan Karadzic, déclare à son tour, mais sans aucune procédure constitutionnelle, son indépendance.Grâce au soutien de la Serbie de Milosevic, elle conquiert rapidement, à partir du 6 avril 1992,  le 2/3 du territoire de la Bosnie-Herzégovine, par massacres successifs. Malgré la reconnaissance internationale du génocide de Srebrenica, toute cette région du nord-est de la Bosnie-Herzégovine est attribuée par les Accords de Dayton à la "République serbe de Bosnie" (RS).

Les Accords de Dayton de 1995, suite de plans successifs de partage de la Bosnie-Herzégovine, légalisent la "République serbe de Bosnie" en lui attribuant le 49% du territoire de la Bosnie-Herzégovine, à côté de la "Fédération croato-bosniaque" qui couvre le 51% du territoire.

 

 

 

Bilan Marche pour la paix 2015

Demo Image

Adresse et téléphone

Video - La Guerre en Bosnie

Demo Image

Marche Srebrenica

Take the video tour on the ZOO!

La lutte des travailleurs de DITA


www.e-informatika.ch -Sites web Genève

Conception & réalisation CCF ccorrea
COPYRIGHT © 2013 Solidarité-Bosnie - Geneve GE - Suisse
Reproduction in whole or in part, or translation without written permission is prohibited.
All rights reserved